Visa de conducteur pour la France

Les frontières se rétrécissent désormais et les déplacements entre les pays se font en continu. En fait, la France est l’un des pays les plus visités de notre pays à la fois pour les visites touristiques et à des fins commerciales. Les conducteurs qui se rendront en France à des fins professionnelles, doivent obtenir un visa de conducteur français pour entrer dans ce pays.            Sinon, ils n’ont pas la possibilité d’entrer en tant que touriste, qu’ils prennent des touristes ou fassent du transport.   En effet, dans cet article, nous allons essayer de répondre à la question de savoir comment faire une demande de visa de conducteur en France, quels sont les documents requis.          

Commençons pas à pas

Comment faire une demande de visa de conducteur ?

  • Il existe deux méthodes essentielles pour obtenir un visa de conducteur français.     Le premier d’entre eux est de faire ce travail par l’intermédiaire des entreprises qui font ce travail. Une autre méthode consiste à appliquer par la personne concernée elle-même, sans mettre d’intermédiaires. Dans les deux cas, les documents suivants doivent être préparés de manière complète et sans erreurs et la demande doit être faite avec l’original de l’identité Les consulats de France sont les autorités officielles chargées de ce travail. Une fois les documents préparés, un rendez-vous est pris auprès du consulat et la demande de visa de conducteur doit être faite au consulat de France juste à temps le jour et l’heure du rendez-vous.  Les résultats des demandes sont généralement obtenus entre 7 et 10 jours, mais dans certaines périodes, cette période peut être plus longue.  Pour cette raison, il est beaucoup plus logique et correct de postuler un mois à l’avance. Il faut faire la demande sans le moindre risque.

Documents requis pour la demande de conducteur

  • Les documents exigés des personnes qui se rendront en France en tant que conducteur lors du visa de conducteur français sont les suivants :   
    • Tout d’abord, le passeport est le document le plus essentiel. Le passeport doit appartenir au conducteur lui-même et doit avoir 10 ans. Ici, l’un des points les plus fondamentaux est que le passeport doit être valide pendant au moins 3 mois. De plus, 2 pages doivent être vierges.
    • L’enregistrement SGK est un autre document requis. Le point important ici est qu’il doit être d’un document délivré lors de la demande sous une forme à jour.
    • Le formulaire de demande de visa est un document au même format pour ceux qui ont déjà rempli un formulaire de visa Schengen. Il ne devrait pas y avoir la moindre erreur dans toutes les informations.
    • Enregistrement à la chambre de commerce de l’entreprise où travaille le conducteur
    • Certificat C2, qui compte parmi les plus indispensables
    • Permis de conduire avec une date de validité
    • Pétition de demande de visa : La pétition signée et tamponnée préparée par l’entreprise où travaille le conducteur, indiquant les dates d’arrivée en France, et qui doit contenir des informations tout à fait correctes et complètes.
    • 2 photos biométriques prises au cours des 3 derniers mois au plus tard
    • Lettre de garantie remise par les Transporteurs Internationaux à la compagnie qui effectuera le voyage.
    • Lettre d’invitation envoyée par une autre entreprise des pays de l’UE ou du partenaire de l’entreprise à l’étranger

Éléments à considérer lors de la demande

  • La chose la plus importante à savoir pour ceux qui souhaitent obtenir un visa de conducteur français est que les informations doivent être à jour et correctes.     Le Consulat de France mène une recherche très sérieuse et approfondie sur cette question. En cas d’erreurs, de mensonges ou de la moindre incomplétude, la demande de visa sera rejetée sans raison. Dans certains cas, les agents consulaires peuvent également demander des documents.